Shop_baseline
Chateau_des_ravatys_bassedef_brouilly_thumb
Brouilly 2014
8,90€
La bouteille
par carton de 6 bouteilles

L’Institut Pasteur, fondé par Louis Pasteur suite au succès de son vaccin contre la rage, fut inauguré le 14 novembre 1888.

En 124 ans, dix chercheurs « pasteuriens » ont été récompensés par des prix Nobel et l’Institut a conservé une notoriété mondiale grâce aux recherches de haut niveau qui y sont menées et aux nombreuses découvertes effectuées par ses chercheurs, de la mise au point du BCG à la découverte du virus du sida. Aujourd’hui, l’Institut Pasteur est un vaste campus de recherche à Paris où 2600 personnes travaillent et où 130 laboratoires sont installés. La moitié des recherches portent sur les maladies infectieuses (sida, grippe, grippe aviaire, méningites, chikungunya, paludisme…), pour lesquelles l’objectif est d’améliorer ou de mettre au point des tests de diagnostic, des traitements et des vaccins. Le reste est consacré à certaines maladies génétiques (autisme, surdités), maladies neuro-dégénératives ou cancers, et à la recherche fondamentale, en immunologie ou biologie du développement par exemple.

Les travaux de Louis Pasteur sur le vin

Louis Pasteur a apporté une contribution primordiale à l’œnologie.
A la demande de l’empereur Napoléon III qui souhaite que soient découvertes les causes de l’altération du vin, à l’origine de pertes considérables pour les viticulteurs, le chercheur étudie la fermentation du jus de raisin et les maladies du vin.
Il découvre que ces maladies, qui rendent le vin impropre à la consommation, sont causées par des ferments microscopiques.
Il met ensuite au point "le remède au mal dont il a fait connaître la cause", une méthode vite adoptée dans le monde entier : la "pasteurisation". Il s’agit de pratiquer un chauffage du liquide pendant quelques minutes entre 55 et 60°C, ce qui permet de réduire la contamination sans altérer le goût du vin. Ayant étudié le rôle de l’oxygène sur le vin, Pasteur préconise de conduire la pasteurisation en l’absence d’air, ce qui marque un progrès décisif par rapport aux méthodes antérieures de chauffage des vins. Soucieux d’une application à grande échelle, Pasteur donne des conseils aux industriels pour la mise au point d’équipements aptes à traiter par sa technique de grands volumes de vins. Il indique par ailleurs que le chauffage peut être fait en fûts – grâce à un serpentin de cuivre - ou en bouteilles - au bain marie.
C’est en 1866 qu’il publie ses études sur le vin, après plusieurs années d’observations et d’expérimentations.

www.pasteur.fr
www.aiderpasteur.fr

Octobre 2017

Nouveau : hébergement sur place

Le Gîte des Fournelles - St Lager Ce gîte de charme de 230m2 est situé au coeur du vignoble et ...
Lire la suite

PROMOS VINS

Profitez de notre offre d'hiver sur nos vins Des prix sur toute notre gamme MENTION ...
Lire la suite